Pour avoir une jolie peau, mangez des abricots !!

C’est la pleine saison des abricots français, alors dégustez ce fruit moyennement énergétique (47 kcal / 100 g) aux multiples bienfaits. Un fruit moyen n’apporte que 30 calories, tout en procurant une agréable sensation rafraîchissante grâce à sa légère acidité.

C’est également un fruit moyennement sucré (10g pour 100g). Il s’agit essentiellement de saccharose (60% pour de l’ensemble des glucides), le reste est constitué de glucose, de fructose et d’un peu de sorbitol.

L’abricot est parmi les fruits les plus riches en provitamine A (carotène), avec le melon et la mangue. La teneur en carotène varie entre 1,5 à 3 mg pour 100g (plus la couleur orangée est intense, plus la teneur est importante). 2 gros abricots couvrent la moitié des besoins en vitamine A chez l’adulte. Les propriétés des caroténoïdes ne se limitent pas qu’à la synthèse de la vitamine A, dont l’action antioxydante est reconnue dans la prévention des maladies cardiovasculaires et du cancer, ils améliorent également la vision nocturne et favorisent le bronzage en stimulant la production de mélamine. Ils favorisent également l‘hydratation de la peau.

La teneur en vitamine C est d’autant plus importante, que l’abricot est bien mûr (en moyenne 7 mg pour 100g), teneur comparable à celle des pêches, des raisins et des poires. Pour les vitamines du groupe B, les taux sont proches de ceux des fruits frais : 0,04 mg de vitamine B1, 0,05 mg de vitamine B2, 0,6 mg de vitamine B3, 0,3 mg de vitamine B5, 0,07 mg de vitamine B6, 0,007 mg d’acide folique (vitamine B9). On relève aussi 0,7 mg de vitamine E.

L’abricot est aussi l’un des fruits les plus riches en minéraux et oligo-éléments (600 mg/100 g). Il se situe juste après la banane, et avant le raisin ou l’orange, pourtant réputés pour leur bon apport minéral. Il fournit une quantité importante de potassium (315 mg/100 g) qui fait de lui le meilleur allié des sportifs et des randonneurs. Le potassium a en effet la propriété de favoriser l’élimination des toxines et la récupération. donc efficace contre les crampes après une séance de sport ou une randonnée. Consommez-le donc sans hésiter après l’effort, frais ou sec.
La teneur en fer atteint en moyenne 0,4 mg aux 100 g. Phosphore, magnésium, calcium sont aussi bien représentés. Enfin, de nombreux oligo-éléments ont été identifiés dans l’abricot : cuivre, manganèse, zinc, molybdène, ainsi qu’à l’état de traces : du fluor, de l’iode du cobalt et du sélénium.
L’abricot doit son moelleux spécifique à la nature de ses fibres. Celles-ci, abondantes (2,1 g pour 100 g), sont en effet constituées pour moitié par des pectines : ces substances ont la propriété de se gonfler facilement d’eau (et aussi de former un gel, après chauffage, ce qui est idéal pour les confitures). Les autres fibres sont des celluloses et surtout des hémicelluloses tendres. Elles facilitent le transit intestinal.

L’abricot doit être mûr à point pour bénéficier de toutes ses qualités nutritives et gustatives. Il doit être souple au doigt et sans tache, car il cesse de mûrir après la cueillette et s’abime en quelques jours

Les abricots se consomment frais, mais aussi pochés dans un sirop, en tartes, en confitures, en compotes. avec du fromage blanc, du yaourt ou du riz au lait. On le trouve également en conserve ou sec.
Les abricots secs sont particulièrement utiles l’hiver car ils sont une source importante de vitamine A (4 mg/100g) et d’énergie (243 kcal / 100g), idéal pour les sportifs, les personnes âgées ou le goûter des enfants ou des ados, car ce sont de bons stimulants dans l’effort physique et cérébral et ont en général une action positive sur l’équilibre du système nerveux, la construction des os et la régénération des tissus. 5 abricots secs correspondent à l’énergie d’une barre de céréales ou diététique soit environ 90 kcal, donc idéal contre les coups de barre et les gouters peu chers.

Donc n’oubliez pas d’en consommer cet été, d’autant plus qu’ils sont meilleurs et moins chers que l’an dernier.

Pin It on Pinterest

Share This